Tempêtes, cyclones et paysages


Ponctuellement, le Fromager ou kapokier impose sa puissante silhouette dans le paysage, par sa bonne résistance aux cyclones. Ici dans la baie du Galion

C’est au cours de l’hivernage que certaines perturbations issues d’Afrique (ondes tropicales) peuvent évoluer en dépression tropicale, tempête tropicale ou parfois Ouragan, si les conditions atmosphériques et océaniques sont propices. En étant située assez au sud sur l’arc des Petites Antilles, la Martinique échappe relativement souvent à ces dépressions qui passent plus au nord. Néanmoins la violence des vents due à ces événements tend à limiter la hauteur des arbres. Il faut des situations très abritées pour qu’ils prennent des dimensions imposantes, sans jamais atteindre la hauteur des arbres tropicaux et équatoriaux hors zone cyclonique.
Ces événements climatiques peuvent radicalement modifier les paysages avec la destruction temporaire de la végétation et le bouleversement des infrastructures et de l’habitat .