5.3 Les collines de Saint-Esprit

SITUATION CARACTÉRISTIQUES ENJEUX

Les collines de Saint-Esprit composent un paysage unique en Martinique : entre la plaine plate du Lamentin et les mornes raides du Vauclin, elles déroulent des reliefs doucement ondulés, aimables, propices aux cultures diversifiées. Le Saint-Esprit constitue le bourg rural centre, vers lequel convergent les petites routes.

Communes concernées par cette unité de paysage

Ducos
Le Saint-Esprit
Le François
Rivière-Salée


Un élégant paysage de collines cultivées et habitées, unique en Martinique

Les collines de Saint-Esprit, vue dominante depuis Morne Acajou. Un équilibre délicat entre les espaces agricoles et les espaces habités. On aperçoit à droite la retenue de la Manzo.

Les élégants paysages cultivés autour de Saint-Esprit, diversifiés et doucement ondulés.

Les collines de Saint-Esprit ondulent au pied des mornes du sud (à droite), transition douce entre les deux types de paysage.

Les reliefs des collines de Saint-Esprit ont la particularité d’être suffisamment doux pour être cultivés et boisés à la fois, offrant des paysages composites et complexes de grande qualité. Ici vers Morne David/Morne Degras.

Le parcellaire de petite taille favorise la diversité des cultures, qui contribue à la qualité paysagère des collines de Saint-Esprit. Ici manioc, bananeraie et champs de canne, vers Saint-Laurent.

Le lac réservoir de la Manzo


Des espaces habités valorisés par l’imbrication avec les espaces cultivés arborés des jardins et vergers créoles.

L’habitat et les cultures de jardins et vergers créoles vus depuis la RD 6 vers Saint-Laurent.

Le Saint-Esprit, un centre bourg bénéficiant d’un patrimoine architectural valorisant

Le site de Saint-Esprit, dans ses collines, vue lointaine depuis les pentes du Morne Degras.

Des maisons réhabilitées au centre de Saint-Esprit, qui contribuent à la qualité paysagère de la ville.

Le Saint-Esprit, mairie.

Une architecture contemporaine valorisante au cœur de Saint-Esprit.

+ -

Les espaces agricoles

préservation contre l’urbanisation diffuse

Autour de Saint-Esprit, des paysages agricoles de grande qualité à reconnaître et à préserver. Ici vers le Morne Gommier.

Les structures végétales agricoles

identification, préservation et encouragement à la replantation

mart-10-701-704.jpg

*Les paysages agricoles sont valorisés par la présence de structures végétales, comme ici les cocotiers. Saint-Esprit, plaine de la rivière Roussane.

Les espaces agricoles péri- et intra- urbains

identification, préservation et valorisation économique et paysagère dans le cadre d’un projet d’urbanisme et de paysage d’ensemble pour le Saint-Esprit et ses environs.

Autour de Saint-Esprit, les espaces agricoles s’imbriquent étroitement aux espaces habités, l’ensemble composant un « agri-urbanisme » qui contribue à la personnalité de la commune.

L’urbanisation

maîtrise des implantations nouvelles au regard des paysages agricoles, adaptation des volumes aux pentes, imbrication au végétal arboré de proximité, aménagement de lisières arborées entre habitat et cultures, …

Extensions récentes de Saint-Esprit dans l’espace agricole, apparition de volumes bâtis massifs et peu imbriqués au végétal arboré.

Le Saint-Esprit

confortement du centre-bourg, intensification, poursuite de la valorisation de l’architecture et des espaces publics. Mise en valeur des bords de rivières en promenades.

Centre de Saint-Esprit : des espaces publics encore à valoriser au bénéfice des piétons, comme ici à droite des trottoirs interrompus par des ruptures de niveaux.

Les entrées de ville de Saint-Esprit

valorisation paysagère

Problème de réseaux aériens et de publicités parasitant la vue sur le Saint-Esprit, arrivée par la RD 6.

Le patrimoine bâti

identification et préservation des sites bâtis et des éléments de patrimoine architectural

Une maison précisément positionnée, en piémont, à l’interface entre les pentes boisées et la plaine cultivée.

La RN 6 vers Fond Savane

requalification paysagère des abords, suppression de publicités envahissantes, enterrement de réseaux, replantation d’arbres d’alignement, … remise en scène de cette transition majeure entre est et ouest de l’île (baie de Fort-de-France/Le François).

La RN6 à Fond Savane : une requalification paysagère nécessaire pour une transition importante et fragile entre est et ouest de l’île.

Les vues depuis les routes

identification et préservation, mise en valeur paysagère, arrêt de l’urbanisation linéaire.

Une belle ouverture sur le Morne Gamelle depuis la RN 6, entre Fond Savane et le François.

+ -