2.5 La côte de Sainte-Marie/Le Lorrain

SITUATION CARACTÉRISTIQUES ENJEUX

La côte nord-est atlantique qui court de La Trinité/Sainte-Marie au Lorrain se festonne en courtes pointes rocheuses et anses successives, démultipliant les sites. Sur les basses pentes adoucies, les grands champs de canne et de bananiers atteignent souvent la mer, composant de beaux paysages agricoles littoraux. Les villes qui se succèdent au fil de la route côtière RN1 ne sont pas touristiques faute de plages baignables, marquées par les constructions en béton des années 1950-1960 : Sainte-Marie, le Marigot et le Lorrain.

Communes concernées par cette unité de paysage

Le Lorrain
Le Marigot
Sainte-Marie
La Trinité


Une côte élégamment festonnée en anses successives, séparées par des pointes

L’Anse Richer et la pointe du Morne Bataillon (La Trinité/Sainte-Marie)

L’Anse Azerot et la pointe Martineau (Sainte-Marie)

La rade de Sainte-Marie

De longues pentes agricoles inclinées vers l’Atlantique

Les grandes propriétés foncières composent de grands paysages agricoles de canne et de bananeraies. Ici dans les hauteurs du Marigot.

Les grandes pentes agricoles dominant l’Anse Charpentier, s’achevant sur la pointe Pain de Sucre.

Des paysages agricoles littoraux de grande qualité

Le paysage agricole de Petite Rivière Salée, dominant l’Anse Richer (Sainte-Marie)

Paysage agricole de l’Anse Richer, face à l’îlet Saint-Aubin (Sainte-Marie).

Des sites bâtis de qualité

Sainte-Marie, construite sur la pointe qui fait face à l’îlet Sainte-Marie.

Le site du Lorrain, dans le creux de son anse.

+ -

Les centres bourgs :

requalification de l’architecture et des espaces publics, intensification au bénéfice d’usages piétonniers confortables.

Cas de centralité à revaloriser. Sainte-Marie.

Cas d’espace à revaloriser (ombrage, trottoirs larges et continus, …). Le Marigot, quartier du collège.

Des requalifications nécessaires de l’architecture et des espaces publics. Le Lorrain.

Problème de dégradation des bords de la Rivière Marigot en ville.

Un potentiel d’intensification urbaine. Centre-ville de Sainte-Marie.

Les extensions d’urbanisation

 : maîtrise des implantations dans le paysage, des volumétries et de l’architecture

Problème d’opérations sans lien les unes avec les autres, problème d’architecture répétitive. Sainte-Marie.

Problème de volume bâti disproportionné par rapport au contexte. Le Marigot.

Problème d’entrée de ville dégradée par la non maîtrise des implantations du bâti, des panneaux et des réseaux. Le Lorrain.

Les pointes littorales :

protection contre l’urbanisation

Problème de volume bâti disproportionné par rapport au contexte. Le Marigot.

Problème de colonisation récente de la pointe Burgaux par l’urbanisation (Le Lorrain).

Problème de colonisation récente de la pointe Burgaux par l’urbanisation (Le Lorrain).

Problème d’urbanisation sur le revers de la pointe de Marigot.

Problème d’urbanisation sur la pointe Châteaugué (Le Lorrain).

Les bords de mer urbains :

revalorisation paysagère

Cas de bord de mer à revaloriser (recul du stationnement, trop près du trait de côte, création de promenade piétonne continue, plantations d’accompagnement, réduction des surfaces minéralisées, intensification urbaine, …). Sainte-Marie.

Cas de bord de mer à revaloriser (recul du stationnement, trop près du trait de côte, création de promenade piétonne continue, plantations d’accompagnement, réduction des surfaces minéralisées, intensification urbaine, …). Sainte-Marie.

Le bord de mer « naturel »

 : poursuite de la valorisation paysagère (sentier littoral, …)

Panneau du sentier littoral Le Lorrain/Le Marigot

Exemple de petit patrimoine identifié : les fours à chaux, sentier du littoral de l’Anse Azerot (Sainte-Marie).

Les espaces agricoles littoraux :

protection

La valeur des paysages agricoles littoraux ou « agro-marins » ; ici champs de canne vus depuis la plage de Sainte-Marie

Fond agricole de l’Anse Richer. Exemple de paysage agricole littoral à identifier et à préserver.

Elégant paysage agricole littoral, Anse Richer (Sainte-Marie/La Trinité).

Exemple de paysage agricole valorisé par la présence de structures végétales : bosquets en crête, ripisylve (bambous) dans le fond, haie et bouquet de cocotiers sur les pentes.

Les points de vue et les « routes paysage » : identification, préservation et valorisation

Problème de privatisation de vue par une maison ; disparition d’un point de vue.

Exemple de point de vue aménagé sur le littoral à Sainte-Marie (Anse Azerot).

+ -
+ -
+ -